Affichage de 25–28 sur 28 résultats

Le cheval est un herbivore, qui généralement passe la majeure partie de son temps à brouter. Et comme certains animaux, le cheval a besoin d’une alimentation équilibrée, diversifiée et spécifique à son activité, sa taille et à son âge. Pour proposer une alimentation digne du nom à un cheval, il est donc impératif de connaître les besoins en alimentation pour cheval de façon générale.

La composition de l’alimentation d’un cheval

Habituellement, le cheval est un herbivore par excellence capable de passer 15 à 16 heures à manger de petits repas. Toutefois, pour une alimentation normale, équilibrée et spécifique, le cheval doit consommer par jour :

  • 50 à 100 kg d’herbes pâturées selon la quantité disponible dans son habitat immédiat. Aussi, la variation de la quantité d’herbes pâturées à consommer dépend des besoins physiologiques du cheval et surtout de sa race.
  • Des fourrages conservés qui sont composés de foins, d’enrubannage et ensilage et de pailles.
  • Des aliments concentrés qui sont composés d’aliments élaborés contenant des céréales, des fourrages et de tourteaux. Les aliments concentrés sont aussi composés de graines de céréales diverses, des vitamines, des co-produits et des minéraux.
  • De l’eau en grande quantité et toujours disponible.

Quels critères pour déterminer la ration alimentaire d’un cheval ?

La ration alimentaire quotidienne d’un cheval se définit en tenant compte de plusieurs phénomènes. Comme critères, l’âge intervient en premier ligne. En effet, la ration alimentaire à proposer à un cheval doit tenir compte de l’âge de l’animal. Par exemple, un cheval de 2 ans n’a pas les mêmes besoins alimentaires qu’un cheval de 5 ans. En dehors de l’âge, la race est un critère incontournable. En effet, la ration alimentaire d’un poney de sport doit être différente de celle d’une jument de selle en pleine lactation. En plus de ces deux critères, il faut ajouter le sexe, la taille, l’usage qu’on fait du cheval, le format et surtout du stage physiologique de l’animal.

À noter également qu’il est impératif d’adapter la ration alimentaire du cheval à son mode de conduite. À ce niveau, il est conseillé de prendre en compte la quantité d’herbes pâturées consommées par l’animal ayant accès à un pré selon chaque saison. Aussi, il est important de ne pas négliger la consommation des fourrages qui apporte énormément à la croissance de l’animal. Généralement, il est recommandé de faire manger entre 1 et 1,5 kg de fourrage par 100 kg et par jour.

X