3 résultats affichés

Une poulinière est une jument destinée uniquement à la reproduction. Lorsqu’elle est en gestation, son alimentation doit être calibrée avec soin afin de couvrir tous ses besoins. Vous désirez bien nourrir une poulinière mais vous ne savez comment vous y prendre ? Retrouvez ici comment procéder.

Augmenter les apports en besoin énergétiques et protéiques de la poulinière

La durée de la gestation chez la jument est généralement de 11 mois. Durant cette période, son alimentation doit être adaptée afin de répondre au mieux à ses besoins nutritionnels qui évoluent chaque jour. Vous devez donc veiller à augmenter ses apports en besoins énergétiques et protéiques.

Durant sa gestation, les besoins en protéine de la poulinière s’augmentent en raison de la déposition de protéine au niveau de l’utérus, du placenta et du fœtus. La protéine est une substance très importante pour la poulinière. Elle lui permet en fait de prévenir l’épuisement de ses réserves puis d’assurer une bonne composition laitière au poulain.

D’après de nombreuses recherches, les poulinières sous-alimentées en protéine tardent plus à revenir à l’ovulation après la période anovulatoire que les poulinières ayant reçu une alimentation plus riche en protéine. Pour donc permettre à votre poulinière de pouvoir revenir en ovulation plus rapidement, vous devez veiller à ses besoins énergétiques et protéiques.

Pour donc parvenir à offrir à votre poulinière tous les besoins qui lui sont nécessaires, il est recommandé de compléter sa ration avec une composition de 13 à 15 % de protéines. Pour une bonne alimentation pour poulinières, l’utilisation de foin contenant des légumineuses est aussi recommandée. Vous pouvez aussi faire usages de moulées destinées aux juments poulinières, riche en protéines digestibles puis en acides aminées essentiels.

Augmenter les apports en minéraux et vitamines de la poulinière

Tout comme les besoins en apports énergétiques et protéiques sont importantes pour l’alimentation de la poulinière, les apports en minéraux et vitamines le sont aussi. Vous devez veiller à ce que les minéraux et vitamines soient fournis en quantité suffisante selon les besoins spécifiques de la poulinière aux diverses stades de la gestation.

Lorsque l’apport de ses minéraux ne correspondent pas aux besoins nutritionnels de la poulinière, cela entraîne d’importantes conséquences aussi bien pour le poulain que pour la jument. À ce niveau, il est essentiellement recommandé de faire usages d’aliments spécifiquement conçu pour les poulinières en fin de gestation.

Vous parviendrai ainsi à combler tous les besoins nécessaires à l’alimentation pour poulinières. Toutefois, si vous ne savez les produits et aliments essentiels à faire consommer à votre poulinière, vous pouvez prendre conseil auprès d’un professionnel en la matière.

X