Voici le seul résultat

Se procurer des chèvres implique de les entretenir de manière journalière et régulière. Cela revient à nourrir correctement votre animal. Également, vous devez vous assurer de la qualité et de la sécurité de ses repas.

Quels aliments faut-il servir alors à une chèvre ? Dans cet article, découvrez avec quoi nourrir vos ovinés.

Les céréales

Les chèvres sont des animaux qui ne tiennent pas bien la suffocation. Avec des céréales, le risque d’étouffement se réduit à rien. En plus, cet aliment bon pour leur santé est indiqué en saison froide. Ainsi, ces ruminants possèdent de quoi se protéger contre la fraîcheur.

En cas de pénurie de nourriture lorsque les herbes se font rares, les céréales seront utiles afin d’alimenter vos chèvres. Variez-les dans le but de diversifier l’alimentation de vos ovinés.

Le foin

Fournir du foin qualitatif fréquemment à votre chèvre aura pour effet de lui procurer une alimentation saine. En quantité considérable à l’intérieur de son auge, ce fourrage sert de complément à la nutrition caprine.

L’assimilation des aliments étant frêle chez cette bête à cornes, leur repas ne doit pas contenir de pépin. Pour une telle raison, le foin constitue une meilleure alimentation pour chèvres que des fruits du pommier.

Gasco

Si vous recherchez une nourriture complète pour votre oviné, gasco est le parfait aliment. Il a été mis au point pour les chèvres de petite taille et celles qui fournissent du lait. Ce produit contient les éléments nécessaires à une croissance robuste et formidable de ces animaux.

Servant de supplément dans l’alimentation pour chèvres, 200 grammes de gasco chaque jour sont suffisants pour une chèvre. Avec de l’eau potable non loin, votre animal régalera parfaitement ses papilles.

Country’s best

Riche en vitamines et en minéraux, country’s best s’accorde sans difficulté à la rumination des chèvres. Idéale à la saison froide, cette nourriture caprine sert de supplément alimentaire lorsque votre animal est en période de gestation ou de lactation.

Cela favorise une production abondante du lait et une excellente croissance. Pareillement, vous devez y recourir qu’après 3 mois de vie du ruminant.

X