L’entretien d’un cheval de course est très capital si l’on veut qu’il soit performant. Son régime alimentaire est donc quelque chose qu’il faudra prendre très au sérieux surtout compte tenu de sa contenance nutritive. L’alimentation de votre animal doit être source d’énergie pour lui. Ce qui lui permettra d’être plus performant et aussi de garder une santé parfaite. Vous devez donc savoir quoi donner à manger à votre écurie de chevaux de courses. Comment alimenter donc son cheval de course ?

Une alimentation pour chevaux de courses riche en fibres

Une alimentation riche en fibres procure des protéines au cheval. Celui-ci est d’ailleurs un herbivore ; sa nourriture doit être vraiment riche en fibres qui doivent constituer plus de la moitié de son alimentation. Les chevaux de courses ont besoin de plus de fibres qu’un cheval d’endurance. Ainsi, pour une alimentation pour chevaux de courses, équilibrée, une ration alimentaire avec une grande quantité d’arachide, de soja ou de luzerne est à proscrire. Mais il faudra privilégier le foin qui a une bonne contenance en protéines. D’autres types d’aliments doivent s’y ajouter pour fournir les valeurs énergétiques nécessaires au bien-être de votre animal.

Des aliments glucidiques et lipidiques pour l’énergie

Des aliments riches en glucides doivent entrer dans la composition de l’alimentation pour chevaux de courses de votre écurie. Ainsi il faudra ajouter à la ration alimentaire de vos chevaux de course des aliments concentrés tels que l’avoine et l’orge. Le cheval de course a besoin spécifiquement de glucose pour être performant. L’amidon contenu dans les céréales après transformation leur procure ce carburant. Néanmoins, il faudra faire attention à ne pas excéder sur l’amidon dans le régime alimentaire des chevaux de courses. Cela pourrait leur causer des dommages dans l’estomac tels que les ulcères.

Quant aux lipides, les chevaux athlètes en ont un peu besoin pour augmenter l’apport énergétique. Vous pourriez ajouter des huiles de lin ou de colza dans le régime alimentaire de votre cheval. Cette source d’énergie est sans conséquence négative sur la santé de votre animal. Les lipides apportent l’énergie sans risques de créer des ulcères à votre cheval.

Des minéraux et oligo-éléments

L’alimentation pour chevaux de courses nécessite aussi des oligo-éléments et des minéraux. Ces substances nutritives leur limitent les douleurs des articulations et les aide à être résistant à la fatigue lors des courses. Ainsi le chlorure de sodium, le magnésium et le calcium sont des minéraux qui doivent être contenus dans l’alimentation de vos chevaux sportifs. Concernant les vitamines, le cheval de course a besoin des vitamines C et E qui lui permettent de récupérer et d’avoir toujours l’énergie nécessaire. Ces aliments renforcent ses articulations et surtout ses tendons. Ses muscles deviennent aussi plus solides.

En définitive, le bien-être et la performance de votre cheval dépendront de son alimentation. Vous devez en prendre soin à tout prix.

X